Qu’il y a un an, ce titre me correspondait tellement bien…

Se dire que ouf, maintenant c’est le refrain qui me parle “jusque là tout va, jusque là tout va bien…”

Se dire à quel point les 7 soirs passés à l’Aréna en juin furent beaux et riches en émotions.

Se dire que Cédric, que je n’ai pas réussi à croiser une seule fois, semble aller de mieux en mieux sans pour autant oublier le drame.

Se dire que M., qui vit un drame en ce moment, ira elle aussi un jour de mieux en mieux. C’est une battante. Oui, ce sera long mais elle s’en sortira. Et on dansera à nouveau tous ensemble sur “Désenchantée”.

Se dire que les garçons russes croisés il y a 6 ans par hasard et re-croisés en juin ont l’air d’aller bien.

Se dire que je ne savais pas qu’il y aurait une “poupée russe” avec eux et que je la reverrais seulement quelques semaines après !

Se dire que je suis impatiente de voir le film du concert en entier le 7 novembre au cinéma. Et que le DVD sera sur la liste au père Noël.

Se dire que vous allez être nombreux à râler que je vous parle ENCORE de Mylène Farmer et que je ferais mieux de finir mon récit sur Rome !

Se dire que j’ai eu tellement de chance de vivre ces concerts dans de telles conditions.

Se dire qu’on va remettre ça en novembre pour Zazie avec N. et V. mais que ce ne sera jamais aussi fort.

Se dire enfin que ça ne peut pas s’arrêter là et qu’elle remontera forcément sur scène…

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !