Aujourd’hui, sur Instagram comme sur Facebook, tout le monde s’est donné le mot.
J’ai vu des photos de feuilles mortes partout !
Celles “qui se ramassent à la pelle avec les souvenirs et les regrets aussi” comme le chantait Juliette Gréco.

C’est beau l’automne, c’est photogénique.
Mais c’est mélancolique aussi comme saison.
Toutes ces belles couleurs qui finissent par s’éteindre, c’est un peu “tristouille” quand même…

J’ai fait une grande promenade avec Jodie sur les hauteurs de Vienne et moi aussi j’ai fait quelques photos. Pas de feuilles mortes parce que je n’ai trouvé que des tas défraîchis, déjà à moitié pourris.
Et ça m’a fait penser à un autre truc beaucoup plus drôle vu également sur les réseaux ces derniers jours !

On a marché presqu’une heure. Ça grimpe beaucoup trop pour moi, j’ai eu l’impression de faire des kilomètres avec un dénivelé digne du Mont -Blanc mais après vérification, à vol d’oiseau, j’étais largement en-dessous du kilomètre règlementaire ! Désolée Caroline, inutile d’appeler Castex finalement ! Quoique… mon masque est resté dans ma poche ! Tout n’est pas perdu pour ta vengeance ! Pour les autres, sachez que c’est simplement que je pourris le mur Facebook de Caroline de GIF du premier ministre dès qu’elle met des photos de parcs parisiens ! (Gnarc Gnarc Gnarc, rires façon Satanas dans le dessin animé “les fous du volant”)

Sur la première photo, on voit chez moi…
Et sur la dernière, on voit Notre dame de Pipet à gauche et à droite, l’endroit où j’espère ne jamais aller : l’hôpital ! Même si la vue peut être très belle de là-haut !

Cadeau bonus : l’air goguenard de Jodie mâchouillant de l’herbe alors que j’ai été obligée de m’asseoir sur des escaliers pour reprendre mon souffle ! (le Mont-Blanc j’vous dis !)
Si un jour on peut voyager à nouveau, pardon… Quand on pourra voyager à nouveau, c’est vraiment pas gagné pour grimper dans les montagnes rwandaises à la rencontre des gorilles ! (un de mes plus grands rêves)
Enfin bon, c’est pas moi qui roupille en rond dans mon panier pour récupérer en ce moment…

Ça m’a mis un petit coup au moral cette histoire ! Moral en dents de scie il faut bien l’avouer.

Pourtant Catherine est persuadée que je vais surfer sur la troisième vague sans problème ! Je la remercie pour cette confiance que j’essaierai d’honorer au mieux ! Mais honnêtement, si on pouvait éviter cette troisième vague, qu’elle soit psychologique, sanitaire ou financière…

Puisse-t-elle avoir raison, sachant qu’hier, elle se montrait visionnaire en dessinant mes gâteaux tels de vulgaires galettes toutes plates (Jour 22). j’ai failli râler et puis je n’ai pas voulu polémiquer, il y a bien assez de sujets délicats en ce moment !

Sauf que… cet après-midi, histoire de changer du fondant au chocolat, j’ai voulu faire un gâteau de Savoie, gâteau au goût assez peu prononcé mais intéressant par son côté “aéré”. Mais j’ai oublié la levure et fait retomber mes blancs d’œufs montés en neige.

Résultat… Vous promettez de ne pas (trop) vous moquer ?

Je vous montre ?

On est plus proche du freesbee que du gâteau de Savoie…

Comme vous pouvez le constater, je poursuis mes expériences culinaires avec plus ou moins de réussite. Demain, je vais “assurer le coup” en allant chercher à manger dans un petit resto qui vient de rouvrir après une période de fermeture pour cause de “maladie”. Allez, on se fait plaisir et on soutient les restaurateurs !

Je vais bien (je ne me suis même pas étouffée en avalant la moitié de la galette ci-dessus !) et j’espère de tout cœur que vous aussi.

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !