AVERTISSEMENT : Le texte qui suit peut comporter des mots, des phrases, des expressions, des avis et même des illustrations pouvant choquer le public le plus jeune, le plus coincé du cul, le plus vieux, le plus catholique (à décliner avec toutes les religions), le plus susceptible, etc.

Je suis énervée depuis hier au soir.

Alors que je m’apprêtais gentiment à poursuivre la saison quatre de The Crown, que ne vois-je pas un avertissement avant l’épisode (le quatre je crois). NETFLIX nous prévient que “cet épisode met en scène un trouble alimentaire qui peut choquer”.
Tout ça parce qu’on voit Lady Di se faire vomir deux fois…
Ensuite, l’épisode est interdit aux moins de 16 ans pour cause de “nudité, sexe”. Horrifiée, je me suis dit qu’on allait voir le prince Charles se taper Diana dans tous les coins du palais de Buckingham et dans toutes les positions, peut-être même sur le trône ! SHOCKING !
Résultat, il ne lui roule même pas une pelle !

Dis donc NETFLIX, tu nous prends pour des couillons et tu penses qu’on va sombrer dans la boulimie à cause de ton feuilleton ?
Et tu veux nous décourager avec ton interdiction pour qu’on bascule sur ta daube de “Emily in Paris” ou quoi ?

Déjà que j’étais agacée parce qu’il y a apparemment un avertissement avant “Les Aristochats” sur Disney +.
C’est quoi le problème ? Les chats sont racistes envers les chiens et vous avez peur qu’ils se vexent ?

Bien sûr que certains films ont (mal) vieilli !
Oui “Autant en emporte le vent” est-il sans doute une succession de clichés sur l’esclavage. (Perso j’en garde surtout le souvenir d’un film très très (trop) long sur une buse amoureuse d’un idiot…) Mais on n’est pas des crétins, on le voit bien !

Du coup, je propose qu’avant “les Bronzés”, on diffuse un avertissement pour prévenir qu’on pourrait être choqué par les pratiques de drague lourde de certains protagonistes. Attention aussi particulièrement avant de visionner “Les bronzés font du ski”, vous pourriez être horrifiés par le comportement de certains restaurateurs qui refusent de faire des crêpes au sucre ! (moi ça m’a traumatisée, je ne commande que des crêpes à la confiture de myrtilles quand je suis en station !)

Avant “Le Grand Bleu”, prévenez bien qu’il ne faut pas essayer de rester sous l’eau dix minutes sans un minimum d’entrainement.

Avant “La cage aux folles”, alertez-nous sur les scènes choquantes d’homosexualité et sur la fragilité des biscottes.

Avant “La grande vadrouille”… alors là, c’est vingt minutes d’avertissement minimum, notamment pour mettre en garde contre les ampoules aux pieds si on porte des chaussures trop petites.
Avant “Hibernatus”, rappelez-nous de faire gaffe quand on congèle quelque chose.
Avant “Le corniaud”, dîtes-nous d’être prudents en voiture surtout si on conduit une 2CV.
Quant à “Rabbi Jacob”, il est hors concours, je ne comprends même pas qu’il soit encore diffusé.

Comme si la période n’était déjà pas assez anxiogène et remplie d’interdictions !

Et voilà je suis toute énervée. Mais heureusement, je vous avais prévenus !

Allez, petit dessin de transition !

A part ça, c’est pas drôle parce que les cafetiers demandent la réouverture des cafés, les restaurateurs la réouverture des restaurants, les libraires la réouverture des libraires mais j’ai quand même pris un fou rire hier devant ma télé. On voyait la manifestation des catholiques réclamant la réouverture des églises pour la messe. Je peux comprendre, sans mauvais jeu de mots, chacun prêche pour sa paroisse !
Mais c’est la formulation qui m’a fait rire. Une dame déclarait “Je veux recevoir Jésus” et moi je pensais “je veux recevoir des potes”. Chacun son sens des priorités !

Allez, pour finir calmement, je vous propose un moment de douceur avec le dessin de Catherine, rapport au lait rose de l’hippopotame évoqué hier. (Sachant que je lui avais interdit de dessiner Jodie en hippopotame !)

Ça me rappelle mon dernier grand voyage (soupirs…) en Tanzanie où j’ai adoré voir les hippopotames se baigner tous ensemble. (Pour ceux qui voudraient voir ou revoir c’est ici.)

Je vais bien et j’espère de tout cœur que vous aussi.

AVERTISSEMENT : MAIS FAUT ARRETER DE M’ENERVER !


Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !