Pour ceux qui ont suivi les épisodes précédents, vous le savez déjà, le 11 est un de mes chiffres préférés.

Aujourd’hui 9 novembre, nous célébrons le 31 ème anniversaire de la chute du mur de Berlin, le 50 ème anniversaire de la disparition de Charles de Gaulle et le 3 ème anniversaire de mon Olympia. De grands moments historiques… (rires)
Petit rappel pour les nouveaux venus (ceux qui ne savent pour le 11 par exemple), Sharleen Spiteri, chanteuse de TEXAS, faisait monter un fan sur scène tous les soirs de sa dernière tournée et c’est tombé sur moi le 9 novembre 2017. J’en garde un souvenir ému et joyeux, regrettant seulement de ne pas avoir de vidéo potable de ce moment inoubliable (enfin… au moins pour moi !). Eh oui, j’étais malheureusement toute seule à ce concert ce soir-là !
Heureusement, j’avais mon appareil photo dans la poche, Sharleen l’a vu et… elle m’a photographiée pour que j’ai une preuve !

Oui, ce 9 novembre, j’ai eu le quart d’heure de gloire promis par Andy Warhol… Ou plutôt huit minutes. Sharleen m’accordera les sept autres en juillet 2019 en m’invitant à nouveau à la rejoindre sur scène, cette fois au théâtre antique d’Arles. Je vous épargne la vidéo que j’ai déjà mis en ligne sur ce blog mais pour ceux que ça intéresse, c’est ici.

Je pensais que tout le monde avait fantasmé un jour ou l’autre sur une aventure comme celle-là mais à ma grande surprise, beaucoup m’ont dit qu’ils n’auraient jamais osé monter sur scène. Moi ça ne m’a même pas effleuré de dire non !

Un autre qui aurait dit oui, c’est Antonin, le fils d’une amie très proche, un gamin que j’ai vu naitre (même si nous étions moins amies à l’époque que nous ne le sommes maintenant avec sa maman) et grandir jusqu’à ses 17 ans aujourd’hui.
Mais comme il va lire ce blog, permettez-moi de m’adresser directement à lui.

Mon cher Antonin (normalement quand je lui laisse un message téléphonique, j’imite -très mal- la voix de Line Renaud, faut se rendre à l’évidence ça rend moins bien à l’écrit)

Nous avons toujours beaucoup parlé toi et moi, de choses graves et d’autres plus légères.
Nous avons beaucoup rigolé avec des blagues parfois douteuses. Je t’ai appris récemment le fameux “humour de niche” qui ne fait rire que deux ou trois personnes.

Nous avons beaucoup de points communs. Je me reconnais parfois en toi (dans le bon comme le moins bon), notamment ce côté “fan” de certains artistes.
Nous avons aussi beaucoup de différences, par exemple dans le choix de ces artistes. Non, non et non, je ne t’accompagnerai pas à un concert de Sylvie Vartan. Je maintiens qu’elle chante trop faux.
Je t’ai parfois “contaminé” et je suis très heureuse que maintenant, tu apprécies Mylène Farmer mais aussi que tu connaisses Oscar Wilde !

Très jeune, tu t’es montré différent des autres petits garçons. “A part” comme on dit. Et tu as traversé des moments difficiles, surtout au collège. Avant d’en parler avec toi, j’ai le souvenir de longues conversations avec ta maman, parfois désarmée devant tes remarques ou tes sentiments… Et devant le comportement des autres. Elle t’a toujours soutenu et moi, en vous écoutant l’un et l’autre, j’ai beaucoup appris.

Tu as tenu bon et aujourd’hui tu fais du théâtre, du chant, tu assumes préférer tout ça au foot et aux jeux vidéo.
Et je suis très heureuse de présenter ton premier livre !

Tu te racontes un peu, particulièrement sur tes difficultés d’apprentissage et surtout tu racontes tes rencontres avec celle que tu admires tant : Line Renaud. C’est le témoignage émouvant d’un fan rencontrant son idole mais aussi d’un jeune homme rencontrant une vieille dame ou encore un “apprenti” artiste qui croise la route de son mentor. Et c’est surtout un message d’espoir pour tous ceux qui rêvent.

Voilà, j’avais tellement hâte de te lire que c’est une des raisons pour lesquelles je me suis évadée en Savoie le dernier week-end des vacances de la Toussaint. J’ai récupéré mon exemplaire et tous ceux que ma famille ou mes amis ont commandés.
On en a profité aussi pour manger des chips au paprika (chacun ses traditions) et faire quelques photos pour la promo de Crois en tes rêves.

Je te souhaite beaucoup de succès pour ce livre mais plus généralement pour toute ta vie d’artiste (en espérant un jour partager la scène avec toi !). Et évidemment je te souhaite le meilleur dans ta vie personnelle ! (et plein de journée “po…rtes ouvertes ou po…rtugais” mais ça, c’est une private joke, souvenir d’un fou rire mémorable !).

Line Renaud t’a donné de précieux conseils.

Moi je te dirais simplement de rester le même.

Avec un tel message d’espoir, vous vous doutez que je vais bien. Et j’espère de tout cœur que vous aussi.

(Je vous mets le lien pour commander Crois en tes rêves si le coeur que vous en dit mais le plus simple est de contacter Antonin directement via son compte Facebook par exemple)


Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !