Du baume au cœur de te tenir ce livre entre mes mains.

Enfin…

Jil m’en avait parlé il y a longtemps. Excitée et inquiète par cette commande de l’éditeur Robert Laffont.
« Un livre tu te rends compte ? Un vrai livre ! »

Oui je me suis rendue compte du travail au jour le jour, régulier, méticuleux et sincère.

J’ai demandé naïvement « tu écris quand vient l’inspiration ? »
« Ah non, sinon tu t’en sors pas. Faut que l’inspiration vienne aux heures de bureau ! Tu te mets au boulot et tu écris. »

Fini le mythe de l’écrivain maudit qui ne peut créer que dans le malheur, la souffrance, l’alcool, la drogue et si possible les nuits de pleine lune !
Ecrire, c’est du boulot.

Et le job, Jil Caplan l’a fait. Contrat rempli. Fautes corrigées. Manuscrit transmis. Et le livre est là. Dans toutes les bonnes librairies.

Ce n’est pas une biographie. « Ça intéresserait qui ma vie ? »
C’est mieux que ça. Ce sont des tranches de sa vie et un peu de la nôtre. Des moments. Des sensations, des ambiances, du rock et du spleen comme c’est écrit sur la couverture.

Même si vous n’êtes pas chanteuse, actrice, réalisatrice, vous vous retrouverez forcément dans quelques pages sur le désir de grandir, l’amour naissant, l’amour éteint, les difficultés à être soi tout simplement.

Une écriture percutante, sans fioriture, qui va droit au but, droit au cœur, avec quelques envolées poétiques ça et là.

L’idée était de se baser sur les disques qui ont marqués sa vie. Alors le bouquin est truffé de références musicales (et historiques) mais ne vous inquiétez pas, même si les Beach Boys, Bowie ou Jean Ferrat ne sont pas vos compagnons de route, vous serez touchés j’en suis sûre.

Mon seul bémol, c’est que j’ai trouvé ce livre beaucoup trop court. Je l’ai lu d’une traite, ce qui ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps !

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !