Difficile de restituer l’énergie d’Izïa à travers des mots. Je devrais peut-être me contenter de vous montrer des vidéos !

Parce que la “presque trentenaire”, elle envoie du bois comme dirait les jurés de The Voice !

Gamine, elle chantait déjà avec son Jacques Higelin de père ; à 14 ans, elle commençait la scène ; à 17 ans, elle était au Printemps de Bourges ; à 20 ans, elle faisait la première partie d’Iggy Pop et surtout, par deux fois, elle m’a sauvée d’un ennui mortel lors des interminables “Victoires de la Musique” !

Notamment en 2012…

(faut passer outre les serpents !)

C’est d’ailleurs cette année-là que je l’ai vue en concert pour la première fois, au théâtre antique de Vienne. A seulement 22 ans, elle m’avait totalement bluffée !

J’étais très impatiente de la revoir, mercredi au Transbordeur de Lyon, même si je trouve ces 2 derniers disques en français un peu moins “pêchus” que ceux en anglais (oui elle a déjà fait 4 albums !).

Mais j’ai vite été rassurée !

Izïa c’est un boxeur sur scène ! On dirait qu’elle se bat… avec énergie et émotion. Elle veut nous mettre KO mais avec bienveillance ! Elle est plutôt drôle d’ailleurs, comme quand elle tente de réconcilier des spectateurs en train de s’embrouiller !

Oui, loin de distribuer des coups, elle distribue de l’amour avec son large sourire ! Ça fait un peu “gnangnan” dit comme ça mais elle dégage quelque chose de solaire et elle nous transmet son énergie ! Ça réchauffe en plein hiver !

Certains lui reprochent un virage top électro mais sur scène, elle est encore très rock’nroll ! Et niveau voix, elle assure ! je ne suis pas une spécialiste mais du peu que j’en connaisse, elle m’a vraiment fait penser à Janis Joplin.

On la sent très marquée par la mort de son père mais pas de larmes, pas de pathos, pas de trémolos dans la voix. A peine l’oeil qui brille… Izïa chante “Calvi” où elle a passé tant de temps avec lui et reprend un de ses titres “Irradié” avec le public, en nous invitant à écouter “Jacques Higelin parce que c’était vraiment pas mal ce qu’il faisait !”

Elle rend aussi un hommage un peu plus inattendu… à Daniel Balavoine en interprétant “Vivre ou survivre”, au passage une de mes chansons préférées, merci Izïa !!!

(Je ne mets pas la vidéo pou ne pas trop spoiler ceux qui iront la voir plus tard !)

Elle sait aussi nous faire planer avec des titres comme “Trop vite”, “Sous les pavés” ou encore “la vague”.

Egalement (très bonne) actrice, je pense qu’Izïa n’a pas fini de nous surprendre.

Et c’est bien ce qu’on attend d’un(e) artiste, non ?

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !