Rome est une ville magnifique, incontestablement.

Je recommande à chacun d’entre vous de partir quelques jours pour la découvrir, en planifiant vos visites tout en vous perdant dans les ruelles.

Et pourtant (attention les amoureux de Rome, ce qui va suivre peut heurter le public sensible que vous êtes !) je ne suis toujours pas tombée amoureuse de la capitale italienne comme je suis tombée sous le charme de Venise ou de Londres.

Je ne saurais pas expliquer davantage pourquoi.

Avant de conclure, je vous présente quelques animaux croisés ici ou là…

Une mouette rieuse et néanmoins affamée ; des tortues dans un restaurant (pour la déco mais pas pour l’apéro comme en Chine…) ; un lézard qui attendait de visiter le Colisée ; un écureuil dans le parc de la Villa Borghese, un paon qui se pavanait dans les jardins de la villa Médicis et un corbeau et un renard échappés d’une fable de La Fontaine… Sans oublier un pauvre sanglier au dessus de la porte d’un charcutier !

Côté Street Art, pas de quoi faire tomber Obélix dans une marmite de potion magique mais quelques dessins, tags ou devantures qui ont attiré mon attention.

Et puis, comme souvent maintenant dans les grandes villes, nous avons croisé un magasin LEGO avec tous les monuments emblématiques de la ville gardés par un centurion comme il se doit. Magasin annoncé par la présence de deux pots de fleurs plutôt originaux !

Enfin, j’ai trouvé particulièrement agréable un truc tout bête à l’heure où l’on parle d’écologie et de réduction de la consommation de plastique… On peut remplir sa bouteille, gourde, chilly’s bottle dans pratiquement toutes les fontaines de Rome. Sauf indication contraire (et je n’en ai jamais vue) l’eau est potable partout ! Et franchement c’est hyper pratique…

Même si bien sûr nous eussions préféré voir le Spritz couler à flots !

Arivederci a tutti e grazie per l’attenzione !

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !