Au risque de vous lasser avec mon éphéméride personnel, le 18 mai c’est l’anniversaire de mariage de ma cousine et l’anniversaire de mariage de ma soeur ! En revanche, j’ai oublié les années.

C’est aussi l’anniversaire de mon notaire !

En 1988, le 18 mai j’ai rencontré Jil Caplan à la FNAC Bellecour de Lyon et cette rencontre a changé ma vie. J’avais 18 ans, j’étais persuadée qu’on se ressemblait, quasiment d’avoir trouvé un double.
Au moment de faire dédicacer son disque, je lui ai demandé naïvement “si on vous écrit, vous répondez ?”. Elle a planté ses yeux noirs dans les miens et elle m’a répondu “ça dépend !”.

J’ai beaucoup écrit, elle a un peu répondu. A chaque fois, elle m’a donné des livres à lire, des disques à écouter, des films à regarder et j’ai beaucoup appris. J’ai aussi fait quelques trucs un peu fous pour la rencontrer et je me dis que j’ai rudement bien fait parce qu’aujourd’hui je n’oserais plus et c’est bien dommage.
Par son intermédiaire, j’ai également fait la connaissance de personnes qui sont devenus des amis. ils se reconnaitront…

Des années plus tard, je pense qu’on ne peut pas être tellement plus différentes ! Ce qui n’empêche pas une vraie amitié.

Aujourd’hui, 18 mai 2020, encore des choses simples (Les choses de la vie aurait dit Michel Piccoli…) mais qui deviennent tellement importantes vu les circonstances !

Des retrouvailles chez des cousins. On prévoit d’y passer deux heures et on reste presque quatre ! Parce qu’on est bien sur la terrasse, dans leur jardin encore mieux entretenu qu’à l’accoutumée pour cause de confinement !

Et pendant ce temps-là, Jodie a chassé les lézards au soleil en faisant tomber méthodiquement toutes les pierres du muret !(J’espère que vous noterez la blancheur éclatante de l’animal, lavé ce matin !)

Enfin ce soir j’ai une pensée pour une dame dont on m’avait beaucoup parlée et que je n’ai croisée qu’une fois, il y a presqu’un an. Une amie d’amis. Quelqu’un dont on sentait immédiatement le grand coeur et la forte personnalité. Et surtout quelqu’un qui a consacré sa vie à la protection animale. Merci pour tout ce que vous avez fait Amélia. J’aurais aimé vous croiser à nouveau et vous montrer encore des dizaines de photos de Jodie…

Une semaine de déconfinement plus tard, je vais bien.

Et j’espère de tout coeur que vous aussi.

PS Ami lecteur, regarde bien la photo à la Une et toi aussi, joue à “Où est Jodie” pour gagner… Heu… Ben non rien. Juste pour le plaisir !

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !