Pour commencer, un petit point logistique !

On tente de trucs avec le capitaine KbK, responsable de la création de ce blog.

Enfin, c’est surtout lui qui tente parce que c’est un métier et que moi, je ne comprends pas grand chose. Alors il me montre tout un tas d’améliorations et on essaie. Récemment il a mis en place un très joli bouton rond avec un coeur rouge pour liker. Malheureusement pour certains d’entre vous (merci pour les retours), ça ne fonctionne pas. Apparemment ça “délike” alors que vous voulez liker !

Résultat, au grand désespoir du capitaine, nous sommes revenus à l’ancienne formule. Je compte sur vous pour partager, commenter, liker (si vous aimez !) et me faire part de vos observations si ça merdouille !

Comme mon cerveau s’encombre de tout un tas de dates qui ne servent à rien pas à grand chose, je peux vous dire que le 29 avril 2011, on rentrait de New York (pour la première fois) et on luttait contre le Jetlag en regardant le mariage de William et Kate à la télé !

On nous aurait dit que 9 ans plus tard, le truc le plus excitant serait de descendre les poubelles et vérifier sa boite aux lettres, ma pov’dame, on n’y aurait pas cru.

Si en plus, on nous avait précisé qu’on aurait besoin d’une attestation pour sortir le chien, acheter à manger au carrefour City du coin ou rendre visite à notre mère…

Je vous jure, j’ai du mal à me dire qu’il y a à peine deux mois, j’allais voir James Blunt en concert (quasi) sereinement ! J’ai l’impression que ça fait une éternité. Comme si c’était dans une autre vie. Je suis la seule à être encore en état de sidération ?

Tout ce que je commandais sur internet, c’était des billets d’avion et des places de concert et maintenant, j’envoie des sms pour donner 10 euros aux Hôpitaux de Paris ou je participe à des tombolas pour gagner le Jean (prononcer “djin” sinon c’est encore plus improbable) de Charlotte Gainsbourg, sur lequel elle a écrit un passage de “A la recherche du temps perdu” de Proust !

Je vous engage d’ailleurs vivement à jouer pour gagner (Inch Allah) plein de trucs sympas ! L’argent récolté servira à acheter du matériel pour les soignants.

Je ne sais pas comment va se passer le déconfinement qui ressemble à une équation à 6785432467086 inconnues mais force est de constater qu’il a déjà commencé !

Il y a beaucoup plus de monde dans les rues de ma ville. La circulation se densifie. J’ai vu des images de Lyon avec l’avenue Berthelot à nouveau remplie de voitures. J’essaie de me convaincre que tous ces gens qui prennent de l’avance sur le plan du gouvernement permettront d’éviter la fameuse deuxième vague en se “réinjectant” peu à peu dehors. J’espère aussi qu’ils prennent moult précautions. Mais j’ai surtout très peur qu’ils foutent en l’air tous nos efforts en sortant trop tôt. Et si le 11 mai, on ne peut peut finalement pas bouger comme prévu, je vous préviens que je vais mal le vivre !

Parce que JE VEUX VOIR MES AMIS ET MA FAMILLE.

Aujourd’hui, mon plus gros fantasme était de boire une grenadine dans le jardin de mon voisin (Monsieur Premier Commentaire). On en est là les amis ! J’imagine que vous aussi, vous trépignez (hein Marianne, on va se les manger ces chips au paprika !)

Et le pire c’est que je n’ai toujours quasiment RIEN fait d’important ou de nécessaire depuis ce mois et demi ! Je reporte tout au lendemain. La reine de la procrastination. L’impératrice du “Rien à foutre”. La présidente de l’inactivité. Je suis au degré zéro de la concentration.

Non, au lieu de repeindre mon volet et ranger mes papiers, je fais des pâtes, des pancakes et des cookies ! (et je les mange…)

A ce propos, GROS rectificatif sur la façon de manger les spaghettis. J’ai expliqué qu’il fallait les tourner dans une cuillère alors qu’au contraire, il suffit d’en prendre un ou deux au bout de sa fourchette et les entortiller. Ensuite, c’est la fourchette qui vient à la bouche et pas l’inverse ! Tout un art !

Ce matin, j’ai donc tenté le Cookioche. Une espèce de cookie un peu brioché, à base de bananes.

Evidemment je n’ai pas suivi la recette à la lettre et c’était moyen.

Faudra que je recommence. Je ne peux décemment pas terminer ce confinement sans être au point là-dessus !

Toujours en parlant de bouffe (je ne veux balancer personne mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à ne penser qu’à ça !), j’ai découvert qu’un restaurant gastronomique, pas loin de chez moi, allait préparer des menus plutôt sympas à emporter à partir du 1er mai. On va tester ça avec la reine mère dimanche. Je suis au comble de l’excitation culinaire !

Grosso modo (surtout grosso !) je vais bien.

Et j’espère de tout coeur que vous aussi !

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !