J’aime bien ce nombre. 23. C’est le jour anniversaire de ma mère et de ma cousine (Pardon pour ceux que j’oublierais).

Mais je continue à être honnête avec vous. Je suis toujours un peu “chafouin” comme on dit chez nous. Ce sont peut-être les hormones, la super lune ou tout simplement le ras-le-bol. Après tout, on a le droit d’en avoir marre non ?

Par exemple, je suis triste de voir les images de New York ravagée par le Covid 19. Cette ville que j’ai arpentée plusieurs fois et que j’aime tant. J’ai surtout du mal à l’imaginer silencieuse. C’est l’endroit le plus bruyant du monde : les voitures, les bus, les taxis jaunes, les sirènes de pompiers, de police, les klaxons, les travaux, les vendeurs ambulants, la musique dans la rue, dans les magasins, les gens qui parlent fort, etc.

Au bout de quelques jours là-bas, je suis fatiguée de tout ce bruit. J’ai envie de calme. Mais ça fait partie de New York. La ville qui ne dort jamais NE PEUT PAS être étouffée… Je vous épargne les photos des camions frigorifiques qui font office de morgue. Le maire envisagerait des enterrements temporaires dans des parcs. C’est sordide.

Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’un jour, quand je retournerai là-bas (parce que je retournerai là-bas), je visiterai peut-être un musée du Covid 19 en hommage aux victimes de la pandémie comme j’ai visité celui du 11 septembre (en pleurant). En se baladant dans Central Park, en plus du John Lennon Mémorial, on ira peut-être se recueillir sur le Coronavirus Mémorial. C’est dingue !

Il y a tant d’autres villes désertes dont les images me glacent comme Venise ou Londres mais bordel, pas New York ! Si le symbole de la démesure, de la fête et de la liberté s’effondre, c’est vraiment que ce monde s’écroule.

Allez New York ! Il y a 9 ans, je te découvrais justement pour l’anniversaire de ma mère… Hold On !

Pardon, je sens déjà une petite baisse de régime chez bon nombre d’entre vous et je vous plombe encore plus. Alors je me permets quelques photos de NY prises lors de mes différents voyages, autant de souvenirs joyeux et de promesses “d’à venir”.

Il faut qu’on se reprenne les amis ! (J’embrasse particulièrement Christelle qui vient de perdre un ami).

C’est long, c’est triste mais il faut tenir et penser à ce qu’on fera bientôt tous ensemble !

Pas facile de faire des projets quand l’incertitude nous accompagne chaque jour. Et pourtant, c’est ce qui va nous faire tenir.

L’espoir et…

Et les visions apéros ! Skype, Zoom, Messenger, FaceTime ou WhatsApp ! Peu importe, il faut se fixer des rendez-vous pour parler, boire, manger et… commencer à rigoler de nos évolutions capillaires !

Voilà, j’ai de quoi tenir encore quelques temps. Je suis prête à lever mon verre à votre santé (l’expression la plus importante du moment) !

Cherchez l’intrus !

Et pour finir sur une note “d’humour from the web”, hier je vous parlais d’Art (promis Jacqueline je te remets un lien pour une expo très vite !) avec des nouvelles de Mona Lisa qui semble tirer le meilleur parti de cette période de confinement.

Lassée des hordes de touristes qui la poursuivent habituellement chaque jour au Louvre, la Joconde a visiblement trouvé son rythme de croisière et (comme moi) mangé trop de hamburgers.

Ne vous en faites pas, je vais bien.

Et j’espère de tout coeur que vous aussi.

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !