Mais mine de rien, on s’achemine tranquillou vers les trois semaines !

C’est passé vite non ?

Aïe, pas taper, pas taper !

Je pose la question uniquement à ceux qui jouent dans l’équipe “qui se la coule à peu près douce” et dont le quasi seul souci est de ne pas rejoindre des potes au soleil en terrasse.

Ok, je fais ma mariole mais je dors de plus en plus mal. J’ai lu que c’était un des nombreux effets secondaires possibles du confinement. Et hier j’ai voulu prendre 1/2 Donormyl pour tenter de faire une nuit correcte.

Résultat j’ai un peu moins tourné en rond, en boule ou au carré mais ce matin, j’étais complètement “déchenillée” avec en prime mal au dos et à l’épaule comme jamais. Apparemment les “douleurs inexpliquées” sont également un effet secondaire fréquent.

Alors j’ai pris Jodie le taureau par les cornes et attention… Suspens… Devinez quoi ? J’ai… Vous n’allez pas me croire… Et pourtant si !

J’ai tenté 15 minutes d’étirements.

Voilà.

Je vous sens déçus. J’ai peut-être un peu survendu le truc…

En plus j’ai même pas de vidéo. A peine une petite photo du taureau de Jodie qui a trouvé très drôle de me voir couchée sur la terrasse en train de m’agiter et qui est venue se coller contre moi (voire sur moi ce qui a compliqué encore la séance).

On tourne la tête à droite, on tourne la tête à gauche
et Paf, le chien !

Il n’empêche que je me suis promis d’essayer de faire 15 minutes de gym/pilate tous les jours. Je vous tiens au courant de l’évolution de ces bonnes résolutions ! Les paris sont ouverts. Dureront-elles plus que les résolutions du nouvel an. Vous savez quand on se souhaite “Bonne année bonne santé!”… Hum…

Histoire d’en rajouter, lors de la deuxième promenade de la journée (on devrait arriver à seulement trois aujourd’hui), Jodie a tenté de me tuer en me faisant monter un millier (j’exagère peut-être un tout petit peu…) d’escaliers ! Alors niveau sport, je suis au max.

Comme je vous sens moqueurs, je vous signale qu’on ne voit pas TOUS les escaliers sur cette photo. Après ça tourne à droite pour toute une nouvelle série et hop, encore une quinzaine à gauche avant d’arriver sur la place. Je suis claquée !

Sinon, j’ai crû comprendre que mes aventures culinaires passionnaient les foules (enfin, au moins Marieke !). Après la quiche au poireau (il n’y a pas de faute, c’est bien au singulier, il n’y avait QU’UN poireau) et jambon, je me suis risquée à inventer une recette.

Parfaitement.

Je ne m’abaisse pas à suivre celles des Cyril Lignac, Jamie Oliver et compagnie. Non, trop fastoche ! (en vrai, il me manque toujours un ingrédient et/ou un ustensile).

J’innove !

Donc à midi, j’ai fait “de la volaille baignée par les couleurs du midi” (à lire avé l’ac’ent du Sud.

En gros, un filet de poulet sur lequel j’ai tartiné de la tapenade et hop au four.

Je vous sens de plus en plus moqueurs. C’est mesquin. Le confinement vous rend méchants. en plus, c’était même pas mauvais !

Entre nous, ça me rappelle ce truc vu sur internet.

C’est pas bien français mais vous avez compris l’idée !

Finalement je ferais peut-être mieux de suivre une recette.

Faut dire que je salive depuis hier sur un risotto aux coquillettes et jambon vu sur le profil de mon ami Serge d’après une recette de Cyril (croquant gourmand) Lignac ! Dès que j’ai du jambon, des coquillettes, je le tente !

Tout ça pour dire que je poursuis ma cure de désintoxication de supermarché et que tant pis, on fait avec les moyens du bord ! A la guerre comme à la guerre !

Je respecte d’autant plus la “distanciation sociale” (j’adore ce terme pour dire de ne pas se parler de trop près !) qu’en promenant Jodie, je suis tombée sur une brave dame qui m’a expliqué de loin heureusement (je vous livre tout ça en vrac) que “le QR code généré par l’attestation numérique permet de récupérer TOUTES les données de votre portable par la police. Faut donc refuser de s’en servir. Le coronavirus, faut l’attraper maintenant pour pouvoir faire ce qu’on veut cet été. Les concerts, on a qu’à les annuler et ne plus en faire. Je m’en fous, j’y vais jamais. La javel ça tue pas le virus, y’a que le vinaigre de CIDRE qu’est efficace. Et puis de toutes façons, c’est comme le SIDA…”

J’en ai peut-être oublié mais je vous ai mis l’essentiel.

Je vous laisse méditer là-dessus.

Ou pas.

Je suis partie, sauvée par un coup de fil (merci encore Nathalie et Véro !)

Visiblement j’ai digéré sans problème mon “poulet du soleil” donc je vais bien.

Et j’espère de tout coeur que vous aussi.

(Demain, je vous parlerai d’art pour relever un peu le niveau parce que là, je vais bientôt concurrencer “les Marseillais” ou les “Ch’tis” !)

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !