Si les humains font des cures thérapeutiques à base de boue, de nombreux animaux aiment se rouler dedans et s’enduire tout simplement pour lutter contre la chaleur et les parasites !

C’est particulièrement le cas des hippopotames ! Ces gros patapoufs indolents, de 2 à 3 tonnes quand même, passent leurs journées dans l’eau, en groupe, à s’asperger ! Ils mangent seulement la nuit et uniquement de l’herbe ! Bien la peine d’avoir de grosses dents…

L’hippo pool de Ngorongoro !

En revanche, ils sont quand même capables de vous charger et de vous tuer pour protéger leur territoire ! Et en dépit de leur aspect “pépère”, ils sont parmi les animaux les plus dangereux d’Afrique !

Mais j’ai adoré les voir les uns sur les autres, à se rouler dans la boue et quelques jours plus tard, nous les avons revus dans le parc national de Serengeti. Là, il y a eu une petit mouvement de foule… On n’est pas passé loin de la bataille d’hippopotames !

Pour être complète, sachez que bien motivé l’hippo peut courir jusqu’à 30km/h et que non seulement il s’asperge de boue mais aussi… de ses excréments pour éloigner les parasites.

(Note à moi-même : l’anti-moustiques vendu en pharmacie étant moyennement efficace, c’est peut-être une méthode à essayer la prochaine fois…)

Sans transition, je vous présente la hyène, espèce de gros chien assez laid et mal aimé, au sourire si particulier !

Cheeeeeeeeeeeeese !

Maintenant que j’y pense, le parrain d’Apolline est dentiste. On aurait peut-être du distribuer des cartes de visite. Dommage !

Mais attention, ce charognard au vilain sourire peut arriver à briser des os avec ses dents. Alors on en se moque pas trop (ou alors de loin).

D’autant que si la hyène rit, ce n’est pas grâce aux blagues de Bigard mais simplement pour signifier qu’elle a trouvé de la nourriture. Un rire qui s’entend parait-il jusqu’à 5 km à la ronde !

Et comme en témoigne la vidéo, la hyène affectionne elle aussi la boue, ce qui la rend encore plus séduisante.

Enfin, comme tant d’autres (les hippos, les éléphants, les hyènes, Jodie…) et à l’instar de Pétula Clark (référence que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaitre) le phacochère aime lui aussi patauger élégamment dans la gadoue !

Herbivore, il se sert de ses défenses pour déterrer des racines et des bulbes mais aussi pour défoncer les lions et autres guépards qui tenteraient de manger son petit !

En revanche, je ne l’ai jamais vu accompagné d’un suricate comme dans “Le roi lion”. Et Pumbaa sans Timon, c’est quand même très décevant !

Après enquête, il semblerait que “les sentinelles du désert” soient seulement présentes en Afrique de l’Ouest. (Note à moi-même : idée de voyage ?)

Je tiens tout de même à remercier ici solennellement ces braves mangoustes rayées qui, le dernier jour, ont tenté de me faire croire qu’elles étaient des suricates.

Sans contrefaçon, ce n’est pas Timon (air connu)

Kufuata…

Shares

Pin It on Pinterest

Share This

Exprimez-vous !

Si vous avez aimé... Commentez, likez ou partagez cet article avec vos amis !